Qu'est-ce que le test musculaire ?

------Le test musculaire/Comment ça marche?-------

 

L'origine du mal-être, ou le blocage dans lequel se trouve la personne est bien souvent méconnu. En effet, elle est consciente de ce déséquilibre, mais elle rencontre souvent des difficultés à exprimer ce qu'elle ressent et surtout, pourquoi elle est dans cet état.

D'ailleurs, il est fréquent d'entendre : "Je ne suis pas bien, mais je ne sais pas ce que j'ai", ou "Je ne sais pas expliquer pourquoi je suis dans cet état".

D'autre part, nous savons qu'une émotion forte produit un impact sur certains muscles : Une personne en colère aura tendance à serrer les mâchoires. Les peurs engendrent très fréquemment une faiblesse du tonus musculaire : combien de personnes disent : "J'ai eu tellement peur, que j'en ai eu les jambes coupées !" Ceci reflète bien la correspondance entre les émotions et les muscles.

C'est à partir de ces constatations que le test musculaire est devenu le moyen de communication binaire entre le consultant et le kinésiologue®, puisque le muscle est  soit "verrouillé", soit  "déverrouillé". Il ne peut pas y avoir de réponses approximatives de type : "il se peut que", ou "peut-être". La réponse est soit oui, soit non. Le corps ne ment pas.

"Verrouillé", le muscle reste dans sa position initiale d'eutonie, c'est-à-dire : ni contracté, ni relâché.  

"Déverrouillé" son tonus est moindre, indiquant un stress, même minime, conscient ou non.

Pour ce faire, le kinésiologue® applique une pression manuelle  indolore et très douce (de l'ordre de 100 à 400 grammes) sur un muscle en eutonie. Son tonus est ainsi évalué et sa réponse permet de le guider tout au long de la séance, de communiquer avec la personne, ou son inconscient. Des prises de conscience et des blocages sont ainsi levés et libérés.

L'avantage de cette technique est que le professionnel n'utilise ni ses propres ressentis, ni son vécu personnel. Ainsi, il ne peut pas induire de réponses qui ne correspondraient pas à la réalité du consultant.

 

Tous les muscles peuvent être testés dès l'instant où ils sont sains et indolores. Toutefois, le kinésiologue® teste plus fréquemment le deltoïde antérieur (muscle de l'épaule servant à lever le bras vers l'avant) et le brachial antérieur (servant à lever l'avant-bras). Le premier muscle est choisi principalement lorsque la personne est en position debout ; le second en position couchée. Cependant, au cours d'une séance, d'autres muscles sont souvent testés en fonction des protocoles trouvés et de l'état des muscles de la personne testée. 

 

 

 

 

Description : Brachial antérieur - Muscle surtout testé en position couchée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

test musculaire test musculaire test musculaire test musculaire test musculaire conscient inconscient conscient conscient conscient inconscient inconscient inconscient inconscient inconscient exprimer exprimer exprimer exprimer exprimer colère colère colère colère colère faiblesse faiblesse faiblesse faiblesse faiblesse tonus tonus tonus tonus tonus tonus kiésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue kinésiologue